Mercredi 17 août 2011 3 17 /08 /Août /2011 17:31

  [Tous les mercredis, avec Zette, MHF, CortisoneOrfeenix, Joufflette, Chabada et Papiluc nous parlons de nos premières fois. N'hésitez pas à participer sur vos blogs ou dans les commentaires... ]

 

En matière de meilleur copain d'enfance, je pourrais vous parler de mon grand frère, du chien familial ou encore de mes nombreux amis imaginaires. Mais malgré la sacrée gueule de bois qui est mienne aujourd'hui, je préfère évoquer celle avec laquelle j'ai forgé une merveilleuse amitité: Miss C.

Miss C. et moi, c'est une très longue histoire. D'un an ma cadette, elle a croisé mon chemin chez notre nounou. J'avais alors un an et demi et ça a été le coup de foudre entre moi et ce petit bébé gazouillant. Certes, avec son année de moins nous n'étions pas dans la même classe, mais entre les cours de récré et les déjeuners chez la nourrice, on s'est vite apprivoisé. Rapidement, nous nous sommes mises à partager nos Princes de Lu, nos purées au jambon, nos Petits Poneys et plus tard, nos bouteilles de vodka. On a en commun un très grand nombre de fourires, de nuits blanches, de déconnades et de bêtises de gamine. Comme le coup du poulet froid à 2 heure du matin.

Best_Friends_Charm.jpg

Évidemment, y'a eu quelques conflits entre nous, parce que dans les belles amitiés tout n'est pas toujours rose ( et ça les rend plus fortes). J'étais jalouse de sa maison de Barbie, elle enviait mes Polly-pockets. Ou alors, on se disputait sur la tournure à donner à la vie de nos Barbies, parce que moi je pensais qu'il fallait émasculer Ken alors que Miss C., bien plus romantique, y préférait un beau mariage.

Et les années ont passé sans que notre amitié ne faiblisse malgré l'adolescence, le collège et ses turpitudes. Les rires ne se sont jamais éteints entre les boums, les vacances au ski ensemble, les garçons, les profs et les parents qui sont trochiants quand on a 14 ans.

Miss C et moi, on s'est inventé tellement de délires et d'histoires, on s'est dit tellement de choses, on se connait si bien que j'en viens à craindre de ne plus jamais vivre une amitié aussi forte.

draft_lens6011452module47251562photo_1248135176Spongebob_pl.jpg

Aujourd'hui elle vit en Bourgogne et mes séjours là bas restent trop rares pour que l'on se retrouve comme avant . On se tient au courant de nos vies respectives, on se promet de véritables retrouvailles dans un avenir plus ou moins long, mais nous avons toutes les deux pris des chemins différents.

Elle n'en reste pas moins celle avec qui j'ai partagé certains (la plus part) des meilleurs moments de mon enfance. Celle avec laquelle j'ai le plus rigolé. Ensemble, on pouvait vraiment être nous-mêmes.

 

Parce que merde, déconne Pas Boris (private joke)

Par Lilith - Publié dans : souviens-toi - Communauté : Humeurs
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Retour à l'accueil

Gardons contact

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Lilith sur Hellocoton
Follow Me on Pinterest
2011-11-21-16-02-301 Et sur TUMBLR !

Rechercher

FlickR

www.flickr.com

RSS

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés